Comment réaliser une importante reprise ? =>Montage Leverage buy out

Lorsqu’un repreneur veut acheter une entreprise mais que ses ressources financière sont insuffisantes pour réaliser l’opération, il peut réaliser une LBO.(Leverage buy out)

 

C’est une opération de rachat avec effet de levier, cette méthode est de plus en plus pratiquée.

Le repreneur créé une holding et rachète l’entreprise cible en endettant la holding, ainsi il devient alors possible de prendre le contrôle d’une société en minimisant son apport personnel.

La holding sera constituée de deux types d’associé : les repreneurs et les investisseurs, il est préférable de choisir le statut juridique SAS.

Dans la holding, le repreneur sera l’associe majoritaire et les investisseurs mettront à disposition des fonds .Le rôle de la holding est d’acquérir l’entreprise cible, de rembourser la dette grâce aux dividendes de l’entreprise cible et de faire entrer des investisseurs dans le capital

Au niveau de la cellule cible il est important de bien évaluer les dividendes à venir en prenant en compte une marge de sécurité dans le but de bien réaliser le montage financier et de réaliser les prévisions de remboursement. Il est nécessaire de  comparer la rentabilité au cout du capital et si possible vendre des actifs inutiles pour dégager du cash-flow.

Les effets de leviers sont les suivants :

Financier : L’emprunt de la holding est intégralement payé par le résultat de la cible (ce qui explique que les sociétés cibles choisies soient des entreprises rentables ou potentiellement rentables. Or, le repreneur n’a utilisé qu’un minimum de fonds propres (ceux qui sont nécessaires à la constitution de la holding).

Fiscal : La holding pourra déduire de l’impôt sur les sociétés les intérêts de l’emprunt si elle détient une forte participation dans la société cible

Le régime des sociétés mère-fille, possible dès lors qu’une société détient plus de 5% dans le capital d’une autre société. Celui-ci permet la distribution de dividendes sans imposition entre la cible et la holding.

Le régime d’intégration fiscale, possible lorsqu’une société détient plus de 95% du capital d’une autre société. L’imposition est ici opérée au niveau du groupe et les deux sociétés ne sont plus qu’une au niveau fiscal permettant ainsi une déduction directe des intérêts d’emprunt, une distribution des dividendes sans taxation, une imputation des déficits… (Attention ! engagement pour une durée minimum de 5 ans)

Juridique : Avec seulement 51% du  capital de la holding le repreneur pourra contrôler majoritairement l’entreprise cible.

Généralement la finalitée d’une LBO est la revente de l’entreprise dans le but de créer une plus value pour le repreneur et les investisseurs

William.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s